Ecolemedia
flag-ci

Français

flag-ci

Français

live-news-icon

Flash info

Réouverture de l'école : "L'année ne sera pas déclarée blanche", rassure Kandia Camara // Fonction publique : la date limite d’inscription aux concours administratifs prorogée // Education : Horaires Radio CI : 10h10 - 11h00 Fréquence 2 : 15h05 -16h00. // Education : Horaires TV : Du lundi au vendredi RTI-1 : 15h00 - 15h30 RTI-2 : 09h05 - 11h00. // Education : Universités et grandes écoles : L’agence de presse Alerte Info met au point une plateforme d’enseignement à distance pour sauver l’année // Education : prorogation de la fermeture des écoles en Côte d’Ivoire jusqu'au 17 mai prochain // Education : Les cours en ligne en Côte d’Ivoire commencent ce jeudi 9 avril 2020 sur la RTI, Fréquence 2 et Radio Côte d’Ivoire. // BIENTOT : LA GESTION DES EXAMENS BLANCS ET DES SMS BIENTOT DISPONIBLES SUR ECOLEMEDIA //

post-12

Education / France : Comment va être attribué le bac 2020?

Pour compenser l’absence d’épreuves écrites, le ministère de l’Éducation nationale prévoit des modalités d’harmonisation inédites. Comment va être attribué le bac 2020? En raison de la crise sanitaire, le gouvernement a en effet décidé de supprimer les épreuves du bac, remplacées par les notes du contrôle continu. Une décision historique annoncée par Jean-Michel Blanquer le 3 avril dernier. Ce sera à un jury d’examen d’attribuer les notes finales et d’accorder le précieux sésame. Selon quels critères? Le ministère de l’Éducation nationale a présenté au Conseil supérieur de l’Éducation les projets des textes qui organiseront la session 2020 du bac. Un décret sera publié en fin de semaine dont les contours sont déjà connus. Les enseignants devront rédiger des appréciations particulièrement détaillées Dès le début du mois de juin, lors des conseils de classe de fin d’année scolaire, les équipes pédagogiques devront se prononcer sur les moyennes trimestrielles et annuelles obtenues par les candidats dans chaque matière, et les inscrire sur les livrets scolaires. «Sous l’autorité du chef d’établissement, cette moyenne annuelle pour chaque enseignement est obligatoire car elle sera généralement déterminante pour la note attribuée à l’épreuve correspondante par le jury du baccalauréat», indique une note d’information de la direction générale de l’enseignement scolaire datée du 7 mai dernier. Une incertitude perdure néanmoins quant à la prise en compte des notes du troisième trimestre dans les moyennes de chaque matière. «Dans le projet de texte, le ministère ne parle que des deux premiers trimestres, tandis que la note de présentation mentionne que les notes attribuées jusqu’au 16 mars seraient prises en compte. Or le troisième trimestre a commencé avant le 16 mars, parfois même avec des bacs blancs», note Claire Guéville, secrétaire nationale du Snes. De leur côté, les professeurs rempliront une appréciation détaillée sur le livret scolaire des candidats. Celle-ci «doit être cette année particulièrement détaillée. Elle est en effet un élément important pour éclairer le jury sur l’investissement et les progrès du candidat pendant sa formation», précise la note d’information. Les jurys prendront en compte les taux de réussite et de mention des lycées d’origine Les livrets scolaires seront ensuite présentés aux familles des candidats, puis confiés aux jurys du baccalauréat dès le 19 juin. Ces derniers auront également en leur possession les taux de réussite et de mentions attribuées aux établissements d’origine des candidats pour la session 2019 du baccalauréat. Une décision inédite qui répond aux inquiétudes de tous ceux qui, scolarisés dans des établissements notant sec, s’attendaient à avoir des notes bien plus élevées le jour du bac. Le directeur du lycée Stanislas, François Jubert, s’en était fait l’écho, en alertant dans une vidéo sur les injustices que le contrôle continu au bac pourrait instaurer. Les jurys se pencheront un par un sur le cas de chaque candidat, dont le nom sera anonymisé. Les moyennes annuelles de chaque matière seront prises en compte, et affectées du coefficient prévu initialement pour l’épreuve écrite du baccalauréat. D’après la note d’information de la direction générale de l’enseignement scolaire, ces notes pourront être arrondies «au nombre entier supérieur». Cette disposition était déjà appliquée lors des précédentes sessions du bac. Les notes pourraient être augmentées de plusieurs points Du reste, selon Claire Guéville (Snes), après l’étude du livret scolaire et des appréciations qu y figurent, il est en réalité tout à fait possible que certaines notes puissent être augmentées de plusieurs points, par exemple pour permettre à certains candidats de décrocher une mention. «Tout est possible», indique-t-elle. En effet, il est d’ailleurs précisé dans le projet du décret: «Les notes définitives résultent de la délibération du jury. Ce dernier peut procéder à une revalorisation des notes de contrôle continu du candidat lorsqu’il dispose, pour l’établissement d’origine de ce dernier, des informations mentionnées au 5° (les taux de réussite et de mentions attribuées pour la session 2019 du bac NDLR). Le jury peut également, pour l’établissement des notes définitives, valoriser un engagement, les progrès et l’assiduité du candidat». Les appréciations figurant sur le livret scolaire des candidats permettront également aux jurys du baccalauréat de prendre des dispositions exceptionnelles à l’égard des candidats qui auraient obtenu moins de 8 de moyenne générale. Non éligibles aux oraux de rattrapage, qui sont réservés aux candidats ayant obtenu entre 8 et 10 au baccalauréat, ils pourraient être autorisés à passer des épreuves écrites au mois de septembre. «Pour cela, les jurys devraient prendre en compte les progrès et l’assiduité des candidats tout au long de l’année», détaille Claire Guéville. «Cette vérification sera évidemment subjective, puisque les jurys ne disposeront pas des fiches de vie scolaire, qui témoignent de l’assiduité des candidats tout au long de l’année», remarque Sébastien Vieille, secrétaire national à la pédagogie au Snalc. Enfin, les décisions des jurys de bac seront publiées le 7 juillet et des épreuves de rattrapage organisées entre 8 et 10 juillet. Le site ministériel précise que des consignes seront données aux interrogateurs pour que les élèves ne soient interrogés que sur ce qui a été effectivement traité en classe avant la fermeture des établissements et, le cas échéant, après leur réouverture.

Date de publication22/05/2020

Sourceetudiant.lefigaro.fr

Autres actualités

post-09
Côte d’Ivoire / Kandia Camara a visité la première école primaire publique d’excellence

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle Kandia Camara, accompagn&eacut

post-09
Côte d’Ivoire / Covid 19 : reprise, ce lundi, des cours dans les écoles du Grand Abidjan

Les cours reprennent à partir de ce lundi dans le primaire et le secondaire dans le Grand Abidjan après deux mois de fermeture des class

post-09
Côte d’Ivoire / Covid-19 : les établissements de la DRENETFP d’Abidjan 3 dotés de cache-nez

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19, la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement

post-09
Côte d’Ivoire / Covid-19 : Plus de 60.000 élèves reprennent les cours ce lundi dans les établissements de la Dren d’Abidjan 3

Plus de 60.000 élèves reprennent les cours lundi dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire publics et p

post-09
Côte d’Ivoire / COVID 19 : Plus de 400 personnes déjà convoyées à San Pedro pour la réouverture de l’école

La ville de San Pedro a accueilli, vendredi, son 10e convoi portant à près de 400 voyageurs en provenance d’Abidjan, dans le

post-09
Côte d’Ivoire / Covid-19 : Le lycée moderne de Bonon reçoit des kits d’hygiène

Le Conseil régional de la Marahoué et le Comité de gestion scolaire (Coges) ont offert, mardi, du matériel sanitaire au ly

Suivez-nous