Ecolemedia
flag-ci

Français

flag-ci

Français

live-news-icon

Flash info

Côte d’Ivoire : RENTREE SCOLAIRE 2020-2021 LE RECRUTEMENT AU CP1 (ENFANTS AGES DE 6 A 9 ANS) DANS UNE ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE EST GRATUIT ET SE FAIT SUR PRESENTATION OU NON D’UN EXTRAIT D’ACTE DE NAISSANCE OU D’UN JUGEMENT SUPPLETIF (MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE). ANNÉE UNIVERSITAIRE 2020-2021 LES PRÉINSCRIPTIONS EN LIGNE DES NOUVEAUX BACHELIERS PRÉVUES DU 1ER AU 30 SEPTEMBRE 2020 (COMMUNIQUÉ DU MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE). // Côte d’ivoire : Afin de déconcentrer les activités, les profils écoles seront réouverts à partir du 21 septembre 2020 // Côte d’ivoire : 3EME ET 2NDES : Les inscriptions en ligne des 3eme et des secondes sont ouvertes. // Côte d’Ivoire : RENTRÉE UNIVERSITAIRE 2020-2021 : PRÉ-INSCRIPTIONS DES NOUVEAUX BACHELIERS // Côte d’ivoire : Bac 2020 un taux national de réussite de 40,08% // Côte d’Ivoire : FONCTION PUBLIQUE 2020 DISPONIBILITÉ DES CONVOCATIONS ICI : https://fonctionpublique.laatech.net/2020/convocations // Côte d’Ivoire : BEPC 2020 53,17% DE TAUX DE REUSSITE NATIONAL (DIRECTION DES EXAMENS ET CONCOURS). // Côte d’ivoire : AFFECTATION EN LIGNE DES ELEVES EN CLASSE DE 6EME L’OPERATION INITIALEMENT PREVUE LE 24 JUILLET 2020 A 23H EST REPORTEE, LA PROCHAINE DATE COMMUNIQUEE ULTERIEUREMENT (MINISTERE DE L´EDUCATION NATIONALE, DE L´ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE). // Côte d’ivoire : Urgent !! CAFOP 2020 les epreuves et corrigés sont en ligne. // Côte d’Ivoire : L’opération d’affectation en ligne des élèves de 6ème prévue du 24 juillet au 22 août (Communiqué) // CÔTE D’IVOIRE : Début des inscriptions en ligne pour la rentrée scolaire 2020-2021 ce mercredi // Côte d’ivoire : Le Conseil National de Sécurité met fin à l’isolement du Grand Abidjan à partir du 15 juillet 2020. // Côte d’ivoire : INFAS, le concours lancé, les préinscriptions ont démarré depuis le 4 mai et prennent fin le 25 juillet, 3000 places disponibles // Education : Réouverture de l'Institut National Polytechnique après deux mois de fermeture // Fonction publique : la date limite d’inscription aux concours administratifs prorogée // BIENTOT : LA GESTION DES EXAMENS BLANCS ET DES SMS DISPONIBLES SUR ECOLEMEDIA //

post-12

LUTTE CONTRE LES GROSSESSES EN MILIEU SCOLAIRE : LE GOUVERNEMENT ENGAGE LA REPRESSION

Un conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 2 avril, au palais de la présidence de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara. Le Gouvernement a pris d’importantes mesures rapportées par le ministre de la Poste et des TIC, Bruno Koné, qui est le porte-parole. Au nombre de ces décisions, celle concernant la lutte vigoureuse qu’il veut engager contre le « fléau » des grossesses en milieu scolaire. Ces mesures ont été prises suite à l’adoption d’une communication présentée par Mme Kandia Camara, ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, portant sur la lutte contre les grossesses en milieu scolaire. Révélant que 5076 cas de grossesses ont été dénombrés au cours de l’année scolaire 2012-2013 dont environ un millier dans l’enseignement primaire, le porte-parole du Gouvernement, a fait savoir que l’Etat a décidé de « sévir » contre les auteurs des grossesses en milieu scolaire. « Des décisions très fortes seront prises pour sanctionner les personnes qui seront concernées », a averti le ministre Bruno Koné, ajoutant qu’il a été suggéré qu’une enquête soit faite sur les 5076 cas relevés en 2012-2013 de façon à prendre des mesures administratives, disciplinaires contre certaines personnes et dans certains cas, des sanctions pénales puisqu’il s’agit dans certains cas de mineures. Selon le porte-parole du Gouvernement, les grossesses en milieu scolaire représentent un problème de santé pour les jeunes filles en même temps qu’elles brisent leur parcours au grand dam de la politique gouvernementale qui vise à accorder les mêmes chances aux jeunes des deux sexes.


En vue de réussir la lutte contre le fléau des grossesses en milieu, une grande opération de sensibilisation sera engagée dans les villes et établissements touchés. A cet effet, des clubs de lutte contre les grossesses et les infections sexuellement transmissibles seront mis en place dans toutes les villes et les établissements qui sont concernés, a mentionné Bruno Koné.


Au sein desdits clubs, a-t-il poursuivi, les élèves, les parents d’élèves, les enseignants seront sensibilisés au maximum. « Il est important que tous les parents soient sensibilisés sur la gravité du fléau et jouent leur rôle », a insisté le ministre de la Poste et des TIC.


Plus spécifiquement aux enseignants, le porte-parole du Gouvernement a brandi la menace de « sanctions lourdes », pour les actes qu’ils posent.


« Il faut que les enseignants soient sensibilisés, et comprennent que c’est gravissime les actes qu’ils posent à l’égard des jeunes filles», a renchéri Koné Bruno concluant que « désormais, ils seront l’objet de sanctions lourdes. »

user-02

Date de publication14/08/2019

Autres trucs et astuces

post-09
Sensibilisation sur la cybercriminalité en milieu scolaire

L' âge relativement jeune des cybercriminels opérant en côte d'ivoire est très inquiétant et interpelle incontestable

post-09
Sensibilisation au changement de comportement : l’Opération balaie devant ta porte visite le milieu scolaire

L’opération « Balaie devant ta porte » a repris de plus belle, à la faveur d’une cérémo

post-09
LUTTE CONTRE LES GROSSESSES EN MILIEU SCOLAIRE : LE GOUVERNEMENT ENGAGE LA REPRESSION

Un conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 2 avril, au palais de la présidence de la République, sous la présidence du

Suivez-nous

Tableaux d'honneur 2019 - 2020